Un visa étudiant avant le WHV : pourquoi pas ?

S ‘il est très courant de débarquer en Australie un WHV en poche, ce n’est pas toujours l’idéal. En effet, le WHV étant le moyen le plus simple d’être éligible un an sur le territoire australien (ce qui n’est pas une mince affaire), l’utiliser du premier coup n’est pas toujours optimal. Le visa étudiant peut dès lors être un très bon moyen de préparer judicieusement son WHV. Pourquoi ?

  • Tout d’abord, arriver dans un nouveau pays demande toujours un certain temps d’adaptation. Suivre des cours et bénéficier d’un encadrement scolaire peut dès lors vous aider à vous accoutumer plus rapidement à ce nouvel environnement. Le visa étudiant est un moyen plus rassurant de faire le grand pas !
  • Etudier les premiers mois c’est aussi un moyen assuré de se créer un réseau plus rapidement. Vous fréquenterez de nombreux autres étudiants dans votre situation qui se feront une joie d’aller boire un verre à la fin des cours ! Les écoles australiennes offrent un contexte international et les professeurs comme les étudiants sont originaires de différents pays, c’est un véritable cocktail culturel qui s’offre à vous.
  • Si votre projet est de voyager en Australie, n’oubliez pas que l’anglais est très important, voir indispensable ! Le visa étudiant est un très bon moyen pour suivre des cours d’anglais dans un premier temps. Revoir les bases et améliorer votre niveau vous permettra d’optimiser au mieux votre année de voyage. Cela vous permettra en effet d’assurer un niveau minimal de compréhension et de communication. Vous perfectionnerez ensuite votre anglais tout au long de votre voyage et vous reviendrez au pays parfaitement bilingue. How good is that !!
  • Améliorer votre anglais vous permettra aussi de vous ouvrir aux autres et d’abaisser les barrières linguistiques. Rien de mieux que de s’immerger dans un pays et sa culture sans devoir se restreindre uniquement au réseau français.
  • Si vous souhaitez trouver un job, améliorer votre anglais au préalable vous permettra de mettre toutes les chances de votre côté ! Le rêve australien de trouver un job en un claquement de doigts ne sera pas à votre portée si vous ne pouvez pas communiquer avec vos collègues, votre manager et les clients.
  • Comme beaucoup d’entre nous, vous serez peut-être tenté de prolonger votre séjour. Commencer par un Visa étudiant peut-être stratégique. En effet, il sera délicat de passer à 20h de travail par semaine seulement (limitation de travail en visa étudiant) lorsque vous serez correctement installé dans le pays, travaillant à temps plein. La méthode « crescendo » semble donc la plus sensée, d’abord 20h puis temps plein.
  • Cela augmentera vos chances d’obtenir un sponsor ! En effet les sponsors s’obtiennent plus facilement lorsque vous n’êtes pas restreint dans vos horaires de travail mais aussi si votre niveau d’anglais est correct à l’écrit comme à l’oral ! Sans oublie qu’un diplôme australien peut aider à faire pencher la balance du bon côté.

Par conséquent, si vous n’êtes pas très confiant en votre niveau d’anglais, commencer son voyage par un visa étudiant peut-être un très bon moyen de ne pas gaspiller les premiers mois de votre WHV à galérer. Et si vous souhaitez immigrer en Australie, en effectuant un visa étudiant au préalable, vous mettez toutes les chances de votre côté pour obtenir un sponsor pendant votre année de WHV.

En résume peu importe vos projets, le visa étudiant peut vous ouvrir des portes !

Leave a Reply

Your email address will not be published.